Quels sont les coupe-faim prohibés en France ?

Coupe faim puissant interdit en France : raisons et liste

Dans le but de perdre du poids de façon rapide, de nombreuses personnes optent pour la consommation de certains médicaments. Si certains de ces produits minceur se révèlent efficaces, d’autres peuvent en revanche avoir des effets néfastes sur la santé. C’est notamment le cas des coupe-faim dont la vente est d’ailleurs très encadrée en France. Vous avez envie de maigrir, tout en ne mettant pas votre santé en péril ? Si oui, voici les produits minceur que vous devez absolument éviter de consommer.

Qu’est-ce qu’un coupe-faim ?

Les coupe-faim sont des compléments alimentaires qui ont pour but de diminuer l’appétit des consommateurs, afin de les pousser à moins manger. Grâce à leur concentration en fibres, ils visent aussi à accroître considérablement la sensation de satiété. Ce faisant, les coupe-faim poussent leurs consommateurs à diminuer la quantité et la fréquence de leurs repas. Il s’agit d’autant d’éléments qui justifient leur utilisation dans le cadre d’un processus de perte de poids. Ces compléments alimentaires peuvent se présenter sous diverses formes. En fonction de vos préférences, vous pouvez par exemple opter pour :

  • des gommes,
  • des comprimés,
  • des gélules,
  • de la poudre, etc.

Cependant, même s’il semble ne pas y avoir de grosses différences entre les coupe-faim et d’autres types de médicaments, il s’agit de produits dont la vente reste assez restrictive en France.

Qu’est-ce qui explique cette restriction en matière de commercialisation de coupe-faim ?

Si la vente et la consommation des coupe-faim font l’objet d’une réglementation aussi stricte, c’est surtout parce qu’ils peuvent avoir de terribles effets secondaires sur l’organisme. Dans des pays tels que la France, certains produits sont d’ailleurs purement interdits sur le marché en raison de leur implication dans la survenue de certains problèmes de santé. C’est notamment le cas des médicaments qui étaient fabriqués à base de rimonabant et qui pouvaient entraîner des troubles psychologiques, des problèmes de reins, des douleurs au dos, une insuffisance rénale, etc. 

Coupe faim puissant interdit en France

Vous avez aussi d’autres produits qui à la base n’étaient pas vendus comme des coupe-faim, mais qui sont désormais présentés et commercialisés comme tels. De ce fait, ils peuvent entraîner des anomalies cardiaques, des troubles visuels, des problèmes rénaux ou même attaquer les fœtus lorsqu’ils sont consommés par les femmes enceintes.

Par ailleurs, on retrouve de nombreux coupe-faim fabriqués et vendus de façon illégale sur Internet ou par le biais de réseaux dédiés. Il s’agit de médicaments qui promettent monts et merveilles à leurs utilisateurs. Cependant, dans les faits, ils ne subissent aucune vérification par les autorités compétentes et peuvent même entraîner la mort des consommateurs.

Quelle est la liste des coupe-faim qui ne peuvent pas être vendus en France ?

Pour garantir au mieux la santé des consommateurs, les autorités compétentes font des mises à jour régulières sur les médicaments qui peuvent être commercialisés ou non sur le territoire français. Dans la catégorie des coupe-faim formellement prohibés, vous avez notamment :

  • L’ephedrine,
  • L’acomplia,
  • 3 Day Diet,
  • Le médiator, etc.

Ce dernier médicament a d’ailleurs suscité de vives polémiques dans de nombreux pays, en raison de ses répercussions sur la santé cardiaque des consommateurs. Si vous souhaitez perdre du poids de façon saine, l’idéal est donc d’opter pour des alternatives sans danger comme un rééquilibrage alimentaire ou la pratique régulière d’un sport. 

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.