Quels sont les traitements utilisés en cas de polyarthrite rhumatoïde ?

Polyarthrite rhumatoïde : traitements de fond, de la chimiothérapie à la kiné

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie chronique inflammatoire des articulations qui peut être particulièrement handicapante au quotidien. Si vous en souffrez, sachez que des traitements de fond peuvent contribuer à soulager les symptômes et ralentir la progression de la maladie. Dans cet article, nous vous présentons les différentes options thérapeutiques actuellement disponibles contre ce mal.

Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde ?

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune qui affecte les articulations et provoque de la douleur, une inflammation et une raideur. Elle peut également toucher d’autres organes, comme :

  • les yeux,
  • les poumons,
  • le cœur.

L’objectif des traitements de fond est de ralentir la progression de la maladie, de réduire l’inflammation et de soulager les symptômes. Ils ne guérissent pas la polyarthrite rhumatoïde, mais peuvent améliorer considérablement la qualité de vie des patients.

Les médicaments les plus efficaces contre la maladie

Plusieurs médicaments ont déjà eu à faire leurs preuves contre la polyarthrite rhumatoïde. C’est par exemple le cas des :

  • anti-inflammatoires,
  • corticoïdes,
  • biothérapies,
  • immunosuppresseurs, etc.

Ces derniers agissent sur le système immunitaire pour ralentir la progression de la maladie. On a également les anti-inflammatoires qui soulagent la douleur et l’inflammation. Les corticoïdes sont aussi utilisés dans le même but, mais peuvent avoir des effets secondaires importants. Quant aux biothérapies, il s’agit de médicaments sous forme d’injections ou de perfusions qui ciblent des molécules spécifiques impliquées dans l’inflammation.

La kinésithérapie pour retrouver votre mobilité en douceur

La kinésithérapie pour retrouver votre mobilité en douceur

La kinésithérapie est un élément important du traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Elle permet de maintenir la souplesse et la force des muscles et des articulations, et de prévenir les raideurs.

L’exercice régulier, sous la supervision d’un kinésithérapeute expérimenté, peut non seulement soulager la douleur articulaire, mais aussi améliorer la qualité de vie globale. C’est une démarche qui met l’accent sur l’autonomie du patient et qui l’aide à retrouver confiance et bien-être physique. Des séances d’ostéopathie peuvent également venir en complément de la kinésithérapie pour atténuer un tant soit peu les douleurs au niveau des articulations.

La chimiothérapie

Pour de nombreuses personnes, la chimiothérapie renvoie à des images associées au cancer. Il s’agit en réalité d’une approche médicale qui vise à supprimer l’activité immunitaire déréglée.

La chimiothérapie dans le contexte de la polyarthrite rhumatoïde cible les cellules immunitaires hyperactives. Cette approche, bien que moins fréquemment utilisée que d’autres, peut offrir des résultats significatifs pour certains individus. Cependant, elle n’est pas sans effets secondaires. Comme pour toute décision thérapeutique, vous devez donc soigneusement évaluer la balance entre avantages et inconvénients.

Choisir le traitement adéquat

Choisir le traitement adéquat

Le choix du traitement dépend de la gravité de la maladie, des symptômes ressentis et des autres pathologies du patient. Il doit également se faire par un professionnel de la santé. Pour aller mieux, vous devez donc consulter un rhumatologue pour obtenir un diagnostic précis.

Il convient de garder à l’esprit que la polyarthrite rhumatoïde est une maladie chronique. Cependant, elle peut être gérée efficacement grâce aux traitements de fond disponibles et à un accompagnement de qualité par un professionnel de la santé. En combinant médicaments et kinésithérapie, il est possible de soulager les symptômes, de ralentir la progression de la maladie et d’améliorer la vie des patients.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.