Syndrome de l’intestin irritable : symptômes, causes et traitement

Symptôme du côlon irritable et mal de dos : traitement et causes

Situé non loin de l’intestin grêle, le colon joue un rôle non négligeable dans le processus digestif. Cependant, il peut être atteint de certaines maladies. Au nombre de ces dernières, vous avez le syndrome de l’intestin irritable aussi connu sous les termes de côlon irritable, de SII ou de colopathie fonctionnelle. Même s’il s’agit d’une maladie qui se révèle la plupart du temps bénigne, il n’en demeure pas moins qu’elle mérite d’être soignée, une fois qu’elle est diagnostiquée. Gros plan ici sur les symptômes, les facteurs et les traitements du syndrome de l’intestin irritable.

Les causes du syndrome de l’intestin irritable

Le côlon irritable est une maladie qui peut avoir de nombreuses causes. Au nombre de celles les plus fréquentes, vous avez notamment :

  • La fatigue,
  • Le stress,
  • L’angoisse,
  • Des perturbations de la flore intestinale,
  • L’alimentation, etc.

Ce dernier facteur est d’ailleurs l’un des plus communs aux personnes atteintes du SII. En effet, un régime alimentaire qui n’est pas sain ou qui est trop riche peut parfois être à l’origine de l’apparition des symptômes de la maladie.

Quels sont les symptômes de la colopathie fonctionnelle ?

Les symptômes du côlon irritable peuvent se traduire de plusieurs façons. Les douleurs figurent par exemple parmi les signes les plus courants de cette maladie. En effet, elles peuvent apparaître au niveau du ventre. Dans ce cas, les personnes atteintes peuvent ressentir des crampes. Ce type de douleur abdominale est plus fréquent après la consommation de certains aliments. Elle disparait souvent après des gaz ou des selles. Les douleurs liées au SII ne sont pas qu’abdominales. Elles peuvent aussi apparaître au niveau du dos. 

Symptôme côlon irritable mal de dos traitement

En dehors des douleurs, il n’est pas rare d’avoir d’autres symptômes comme des ballonnements du ventre. Cependant, ceux-ci peuvent considérablement s’atténuer avec des selles ou des gaz. La constipation et la diarrhée figurent aussi au rang des symptômes les plus courants chez les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable. Ces deux derniers troubles qui témoignent d’une perturbation du transit intestinal peuvent apparaître simultanément ou de façon alternée.

La fatigue, la fibromyalgie et les douleurs liées à l’acte sexuel sont autant d’autres symptômes qui affectent la santé et qui témoignent d’une colopathie fonctionnelle.

Quel traitement adopter pour venir à bout d’un côlon irritable ?

De nombreux traitements peuvent être envisagés pour soulager les symptômes du SII. Au nombre des solutions existantes, l’une des plus simples consiste notamment à apporter quelques petits changements à votre mode de vie et plus particulièrement à votre alimentation. En effet, vous devez particulièrement éviter certains types d’aliments lorsque vous souffrez souvent de colopathie fonctionnelle. C’est par exemple le cas des produits laitiers, du chou et des aliments trop riches en fibres. Un rééquilibrage alimentaire est donc indispensable pour soulager les effets du SII.

Une autre précaution consiste à opter pour la prise de certains médicaments et probiotiques. Cependant, la consommation de ces produits est subordonnée à l’aval d’un professionnel de la santé. Des alternatives naturelles comme la sophrologie ou l’hypnose peuvent aussi être envisagées, même si l’efficacité de ces traitements ne fait pas encore l’unanimité. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.